RADIO(S)

Alerte info
Nouveauté : Télécharger notre application gratuite disponible sur Apple Store & Google Play


Les prix Outre-mer une nouvelle fois pointés du doigt

Comme un leitmotiv, un nouveau rapport de l'Autorité de la Concurrence sur les produits de grande consommation en outre-mer (remis à la ministre Annick Girardin le jeudi 4 juillet 2019) est catégorique. Les prix sont plus élevés en Outre-mer que dans l'hexagone.

Supermarché en Martinique © azmartinique.com
© azmartinique.com Supermarché en Martinique
  • Guy Etienne et Sophie Loneté
  • Publié le
Ce rapport concerne surtout les produits alimentaires. Ils sont jusqu’à 38% plus cher selon les territoires !
Michel Monrose qui a été le premier président du collectif février 2009, créé au lendemain de la grande grève contre la vie chère, estime que ce rapport est lucide, et que la balle est dans le camp de la grande distribution, afin de réduire ces disparités.

Michel Montrose

Michel Montrose ancien président du "collectif du 05 février 2009"
L'Autorité de la concurrence distingue les circuits courts, soit les produits importés directement, et les circuits longs, passant par des grossistes-importateurs. "Le rôle de ces derniers est structurant dans le modèle de distribution ultramarin", souligne-t-elle. 

Parmi ses recommandations, l'Autorité "encourage le développement et la mise à jour régulière d'outils et de moyens d'analyse permettant de mesurer l'évolution de ces écarts" pour mieux renseigner les pouvoirs publics.
Affluence quodienne dans les supermarchés © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Affluence quodienne dans les supermarchés
La visibilité du dispositif Bouclier Qualité Prix et son utilité doivent aussi être améliorées, notamment par la mise en place d'un comparateur de prix souligne l’Autorité. Celle-ci considère également le commerce en ligne, comme un potentiel "facteur de désenclavement des populations et de lutte contre la vie chère".

Selon l’AFOC (l’Association Force Ouvrière Consommateurs), il y a un manque de transparence quant à la constitution des prix en Martinique.

Eric Bellemare

Eric Bellemare, président de l'AFOC

Sur le même thème

  • économie

    Le groupe Ho-Hio-Hen est-il en sursis ?

    Le groupe Ho-Hio-Hen fait l'objet de bien des inquiétudes. Les chances de survie de la holding sont de plus en plus minces. La vente du centre commercial du Robert, il y a un an, n’a offert qu’un sursis à la société.

  • économie

    La Dominique charme les investisseurs martiniquais

    Une délégation de la Dominique, conduite par Hermina A. Augustine "Senior investment -Promotion officer" est en Martinique depuis deux jours (26 et 27 juin 2019). L’île aux 365 rivières propose des mesures incitatives aux chefs d’entreprises et aux porteurs de projets martiniquais.

  • économie

    Travailler le dimanche : que prévoit la loi ?

    Alors que la direction de Cora Saint-Malo, dans l’Hexagone, vient d’entamer des négociations avec les syndicats après le licenciement de deux salariés refusant de travailler le dimanche, nous avons cherché à savoir ce que disent les textes en la matière.
     

Source de l'article : https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/prix-outre-mer-nouvelle-fois-pointes-du-doigt-729580.html
Partager